Jurys 2015

Les jurys 2015

Jury Longs métrages
Président du Jury Longs métrages : GÉRARD KRAWCZYCK
- VALERIO ADAMI - ERIC GARANDEAU - ELSA KESLASSY
Jury Documentaires
Président du Jury Documentaires : MARC BASCHET
- MARGOT ABASCAL - MYLÈNE JAMPANOÏ
Jury Courts métrages
Présidente du Jury Courts métrages : FLORENCE NOIVILLE
- FANNY BASTIEN - MURIELLE DAMAIN

Téléchargez le document
Extravagant India ! Jury 2015

Gérard Krawczyck

Président du Jury Longs métrages
Diplômé de l’IDHEC, Gérard Krawczyk y effectue ses débuts en tant que réalisateur avec le court métrage The Subtle Concept, nommé aux Césars.
En 1986, il réalise et scénarise la comédie satirique Je Hais les Acteurs, un premier long métrage en forme d’hommage à l’âge d’or du cinéma américain qui réunit notamment Jean Poiret, Michel Blanc, Bernard Blier et Michel Galabru. Le film est nommé pour le César du Meilleur premier film.
En 1987, Gérard Krawczyk change d’univers en tournant L’Eté en pente douce, un drame intimiste porté par Jean-Pierre Bacri, Pauline Lafont et Jacques Villeret.
Entre 1990 et 1995, il se consacre à la réalisation de nombreux films publicitaires et à l’écriture de scénarios.
L’année 1997 marque avec Héroïnes son grand retour au grand écran.
Il y réunit Virginie Ledoyen et Maidi Roth dans les rôles de deux amies désireuses de réussir dans la chanson.
Après avoir été réalisateur de seconde équipe sur le Jeanne d’Arc de Luc Besson, sa carrière s’accélère : il met en scène Taxi 2, second volet des aventures de Samy Naceri et Frédéric Diefenthal, puis signe La comédieWasabi, avec Jean Reno.
En 2003, Gérard signe coup sur coup Taxi 3 et Fanfan la Tulipe, remake du film de Christian-Jaque dans lequel il dirige Vincent Perez et Penélope Cruz.
Il s’éloigne ensuite des grosses productions pour tourner La Vie Est à Nous !, une comédie adaptée du roman L’eau des fleurs de Jean-Marie Gourio.
En 2007, il reste fidèle à la célèbre saga de Luc Besson en réalisant Taxi 4.
La même année, il signe la comédie fantastique L’Auberge Rouge, remake du classique de Claude Autant-Lara pour lequel il réunit les «bronzés» Christian Clavier, Gérard Jugnot et Josiane Balasko.
Depuis 2014, il collabore à la réalisation de Taxi Brooklyn, série télévisée franco-américaine inspirée par la série des films Taxi.

Marc Baschet

Président du Jury Documentaires
Marc Baschet monte sa première société de production en 1974, Films Cin marc.
Producteur exécutif au sein de Noé Productions, il s’implique notamment dans Before The Rain de Milcho Manchevski, Dobermann de Jan Kounen, Fourbi d’Alain Tanner, Le Plaisir (et ses petits tracas) de Nicolas Boukhrief, Train de vie de Radu Mihaileanu, Le Singe de Aktan Abdykalykov, No Man’s Land de Danis Tanovic.
Pour Raphael Films, il produit Deadlines - La Vérité est dangereuse de Ludi Boeken.
Il co-fonde ensuite ASAP Films avec Danis Tanovic et Cedomir Kolar.
Il produit Si le Vent Soulève les Sables et Noir Océan de Marion Hansel, L’enfer, Cirkus Columbia, et le récent encore inédit Tigers de Danis Tanovic avec Emraan Hashmi, Adil Hussain et Geetanjali Thapa.
Marc Bashet est le co-producteur de The Lunchbox de Ritesh Batra avec Irrfan Khan. Le film est lauréat de la première édition du Festival “Extravagant India !”.
Parmi les prochaines productions de Marc, le premier long-métrage de Rajesh Jala dont le documentaire Children of the Pyre a gagné le prix du meilleur documentaire lors de la première édition d’“Extravagant India !”.

Florence Noiville

Présidente du Jury courts métrages
Journaliste, critique littéraire et écrivain, Florence Noiville est diplomée d’HEC, de Sciences-Po, et titulaire d’une maîtrise de droit des affaires.
En 1987, elle entre chez Bayard Presse où elle passe sept ans, d’abord comme contrôleur de gestion puis comme journaliste.
En 1994, elle rejoint le groupe Le Monde où elle devient chef adjointe du supplément Le Monde des livres.
Elle publie en 2003 la biographie du prix Nobel de littérature américain Isaac Bashevis Singer et reçoit le Prix du récit biographique un an plus tard.
En 2007 parait son premier roman, La Donation.
De 2007 à 2010, elle présente Le Monde des livres sur LCI.
En 2009, elle témoigne de son parcours, du capitalisme et ses dérives avec J’ai fait HEC et je m’en excuse.
Son second roman, L’Attachement, parait en 2012.
Florence Noiville est aussi l’auteur d’une douzaine de livres pour la jeunesse.

Valerio Adami

Jury Longs métrages
Après avoir étudié la peinture à l’Académie de Brera, Valerio Adami donne de premières toiles qui se rattachent à l’expressionnisme. Mais très rapidement, il trouve un style propre, fait de formes cernées fortement par une ligne épaisse et traitées en aplats de couleurs pures. Il partage sa vie entre l’Italie et Paris tout en effectuant de nombreux voyages à travers le monde : Amérique du Sud, Inde, Cuba, Mexique....
En 1968, il expose au Jewish Museum de New York, en 1970 à Mexico City et à Jérusalem. Au cours des années 1970, Adami s’affirme comme un des représentants notables de la Nouvelle Figuration.
C‘est en 1970, qu’Adami s’installe à Paris où le musée d’art moderne lui consacre une exposition.
En 1985, son œuvre fait l’objet d’une importante rétrospective au Centre Georges-Pompidou.
De 1970 à 1994, il expose à la Galerie Maeght qui deviendra la Galerie Lelong. Son œuvre a été commentée par les philosophes Jacques Derrida et Gilles Deleuze.
Depuis la fin des années 1980, Adami a exécuté des peintures murales à grande échelle pour divers bâtiments publics : notamment en 1973-1974 pour la First National City Bank de Madison et en 1989 pour le foyer-bar du Théâtre du Châtelet à Paris.
En 1985 il participe à la Biennale de Paris. Il réalise également huit vitraux pour l’hôtel de ville de Vitry-sur-Seine, des tableaux monumentaux pour la salle des Pas Perdus de la gare d’Austerlitz, et quatre peintures monumentales pour le Park Tower Hôtel à Tokyo, œuvre de l’architecte Kenzo Tange.
Depuis 2004, il est représenté par la galerie Daniel Templon à Paris.

Eric Garandeau

Jury Longs métrages
Inspecteur général des finances et conseiller à la Mairie du XIe arrondissement de Paris, Eric Garandeau a collaboré avec le Président de France Télévisions avant d’être conseiller de Jean-Jacques Aillagon, Ministre de la Culture et de la Communication en 2002.
Directeur juridique et financier du CNC en 2004, il en devient Directeur général de 2011 à juillet 2013.
De 2007 à 2010, il est conseiller du Président de la République pour la Culture et la Communication. Eric Garandeau est par ailleurs le Président de l’orchestre symphonique (sans chef d’orchestre) “Les Dissonances” cofondé avec le violoniste David Grimal en 2004.

Elsa Keslassy

Jury Longs métrages
La journaliste spécialiste du cinéma Elsa Keslassy est depuis 2008 la correspondante attitrée à Paris du mythique magazine de l’industrie cinématographique américain Variety.

Margot Abascal

Jury Documentaires
C’est Didier Kaminka qui fit débuter à l’écran, en 1990, Margot Abascal dans Promotion canapé, aux côtés de Thierry Lhermitte. Ancienne élève des cours Florent et du Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique, Margot Abascal monte alternativement sur les planches de théâtres parisiens et joue dans des films de cinéma et de télévision.
En 1996, Laurent Tuel lui offre le rôle de Sandrine dans Le Rocher d’Acapulco, pour lequel elle est récompensée par le Prix d’Interprétation Féminine au Festival de Béziers.
En 2001, elle recevra à nouveau ce prix au Festival de Pantin pour son interprétation dans Nom de code : Sacha, de Thierry Jousse.
Elle retrouve le réalisateur dans Les Invisibles (2005) aux côtés de Lio, Michael Lonsdale et Laurent Lucas. Entre cinéma, télévision, et théâtre, Margot s’exprime pleinement dans les différents arts. Margot passe derrière la caméra et réalise son premier court métrage en 2002, La Voix de Luna, pour lequel elle reçoit une Mention Spéciale aux Rencontres Internationales de Dignes les Bains. Elle chante aussi, avec Philippe Katerine, sur la bande originale du film Nom de code : Sacha.

Mylène Jampanoï

Jury Documentaires
Le destin sourit à Mylène Jampanoï en 2004 lorsqu’elle se voit offrir un rôle dans Les Rivières Pourpres 2, Cavalcade et 36 Quai des Orfèvres.
Mais ses rôles les plus emblématiques, Mylène les décroche grâce à des cinéastes asiatiques tels que le chinois Dai Sijie dans Les Filles du Botaniste en 2006 et l’indien Pan Nalin dans La Vallée des Fleurs en 2007. Suivront Martyrs de Pascal Laugier (2008), Gainsbourg Vie Héroïque dans lequel elle interprète Bambou, Au-delà de Clint Eastwood (2010), Laurence Anyways de Xavier Dolan (2012) et la Mante Religieuse de Natalie Saracco (2014).
Mylène Jampanoï s’est aussi illustrée dans Rani, une saga historique dans de lointaines contrées indiennes aux côtés de Jean Hugues-Anglade, diffusée sur France 2 et Arte.
Elle est la voix française de Maître Vipère dans les deux volets de Kung Fu Panda.

Fanny Bastien

Jury courts metrages
Après l’apprentissage de la danse, Fanny Bastien entre à l’école du Cirque Fratellini. Elle se forme ensuite aux côtés de Vera Greg, de John Strasberg et de Jack Waltzer.
Elle rencontre Arrabal qui lui propose un rôle dans son film Le cimetière des Voitures. Jacques Fansten la remarque et lui donne sa chance avec Dorothée Danseuse de Corde.
Elle enchaîne film sur film, entre films d’auteur et films populaires.
Elle tourne avec Gérard Jugnot, Richard Berry, Bernard Giraudeau, Anthony Quinn, Donald Sutherland, Annie Girardot, Mika Kaurismaki, JacquesDoillon, Brahim Staki, Edouard Niermance ,Olivier Marchal, Gilles Beat… De retour en France après un épisode russe, elle s’engage aux côtés de son ami Denis Sellem, qui vient d’être mandaté par la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (F.I.D.H.) pour retrouver la trace de personnes disparues en URSS (soldats, résistants, déportés).

Murielle Damain

Jury courts metrages
Chef Opératrice du son pour de nombreux longs métrages, films de télévision et documentaires, Murielle Damain est aussi professeur à la FEMIS.